Biose Outils Spatiaux et Vigilance sur la Planete Terre

Hubert Curien
Professeur a l’ Universite Pierre et Marie Curie
President du Conseil Scientifique de la Defence
France

Dans l’Espace, en trente ans, les techniciens sont passes de l’exploit a l’exploitation. L’histoire retiendra sans aucun doute trois evenements majeurs: l’emission du premier bipebip de Spoutnik, les quelques tours de terre de Gagarine, la danse sur la lune de la mission Apollo. Mais ce ne sont lL que trois episodes particulierement brillants dans l’eblouissante conquete technique de l’Espace. Une conquete aussitTt exploitee: plus rien n’est maintenant comme avant, dans la gestion des richesses naturelles de notre planete.

Pour gerer plus intelligemment les ressources de notre terre, il faut d’abord mieux la conna?tre. Les satellites d’observation, tels que SPOT sont de remare quables outils pour la topographie et la cartographie: les `arpenteurs’ forment la moitie de la clientele de ce satellite. Certes, les observations d’enehaut ne sauraient se substituer aux mesures effectuees directement au sol. Elles en sont le complement naturel. La suivi de la vegetation, les alertes aux pollutions sont des tLches maintenant effectuees en routine par les multiples engins qui font imperturbablement leurs rondes auedessus de nos tetes.

Ils regardent les continents, ils voient aussi les oceans: tout ce qu’il faut pour predire le temps. La meteorologie est sans doute l’une des sciences naturelles qui fait le meilleur profit de la panoplie des engins spatiaux. Les satellites geostationaires ou a defilement nous envoient a intervalles reguliers non seulement la carte de la couverture nuageuse de la planete, mais aussi un releve des temperatures oceaniques, de l’etat des vents et des conditions de l’echange de vapeur d’eau entre l’ocean et l’atmosphere.

Les satellites etablissent aussi un reseau de recueil des donnees emises par des stations terriennes ou oceaniques judicieusement reparties. C’est ainsi que

la prevision des catastrophes telles que les ouragans ou les tremblements de terre peut faire d’important progres.

En archivant et en etudiant toutes ces donnees dans une perspective a plus long terme, on peut aussi tenter de predire l’evolution progressive des climats et les modifications lentes des conditions de vie sur la terre.

Ces conditions dependent tres fortement des interactions terreesoleil pour lesquelles la haute atmosphere joue un rTle essentiel. Aussi esteil crucial de pouvoir scruter cette couche subtile qui nous entoure: les satellites, qui la voient d’en haut viennent fort utilement completer les observations que nous pouvons faire d’enebas.

Pour conna?tre la Terre, en tant que planete, il est bien interessant d’en savoir plus sur ses soeurs, Mars et Venus. Certes, ces deux voisines sont bien differentes mais la recherche scientifique profite toujours du depaysement.

Agents d’observation, les satellites sont aussi les vecteurs les plus modernes de la communication. Ils sont donc un support efficace pour le partage du savoir, par la diffusion de l’education. Dans les nations sous equipees, ils permettent avec educatifs a tous niveaux.

Ainsi, l’un des plus prestigieux produits de l’industrie humaine nous aide et nous incite a partager notre savoir: la conquete de l’Espace est, sans conteste, une tres grande aventure.